Région du Poro/Caravane de sensibilisation de la clinique juridique de Korhogo : 100 étudiants instruits sur leurs responsabilités devant la désinformation

0
40

Issus, entre autres,  de l’institut de gestion agropastorale, des Ufr des sciences sociales, biologiques, des lettres et des arts, des sciences de l’information et de la communication ; les participants à cet atelier de formation organisé, le samedi 12 juin 2021 à la salle de conférence de la bibliothèque B de l’université Peleforo Gon Coulibaly, ont eu droit à deux communications.

Lesquelles ont porté sur « le droit international humanitaire », animée par Dr Koué Ourigbalé Stéphane, conseiller juridique à la délégation du comité international de la Croix-rouge(Cicr) et sur « les signes distinctifs d’une fausse information, comment vérifier une information douteuse sur une vidéo, une image et un lien », un thème prononcé respectivement par N’guessan Wilfried et Moïse Kra, président et vice-président du club numérique actions solidaires de Bouaké (Cnas).

Cette caravane de sensibilisation initiée par l’association des femmes juristes de Côte d’Ivoire (Afjci) avec le soutien financier de la coopération allemande à travers sa structure technique qu’est la Giz, vise à outiller ces jeunes étudiants et étudiantes sur leurs responsabilités devant la désinformation, les fausses nouvelles, les propos et discours de haine et le non-respect des droits de l’homme.

Le directeur de la clinique juridique de Korhogo a invité ses interlocuteurs à éviter de tomber dans le piège de la manipulation des écrits, des vidéos, des images et même des éléments audio : « ce type d’échange nous permet d’avoir un esprit d’ouverture et de savoir beaucoup de choses(…) Chacun de nous a pu comprendre le danger de la diffusion irresponsable d’écrits, de vidéos et autres éléments susceptibles de mettre à mal la cohésion sociale », se félicite Oka Ismaël Kouassi Yayi.Il les a également exhortés à vérifier les faits (fact checking), les informations avant de les diffuser. Non sans exprimer la reconnaissance de sa structure à la direction de l’université-hôte de cette cérémonie, à travers la fédération estudiantine des droits de l’homme, section de l’université Peleforo Gon Coulibaly.

                                             Billy Kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici