Vaccination de la Covid-19/Semaine de sensibilisation : Le centre médico-social Baptiste de Torgôkaha invite la chefferie traditionnelle à monter en première ligne

0
216

« Nous voulons nous présenter comme un centre à l’avant-poste, à l’avant-garde,  parce de façon générale, la vaccination est limitée aux centres de santé urbains, dans les villes. Jusque-là, ce sont les citadins qui se font vacciner. Nous pensons que la population rurale a aussi droit au vaccin et nous voulons être ce poste-là », en entendant ces paroles du pasteur Keo Kognon, président national de l’association des églises évangéliques baptistes de Côte d’Ivoire (Aeebeci), à l’entame de son discours ;  le chef de canton de Korhogo et 1er vice-président de la chambre nationale des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire, Issa Coulibaly, et la dizaine de chefs des villages ont compris que les responsables du centre médico-social de Torgôkaha (Cmbt) qui les ont invités à cette cérémonie de lancement de la semaine d’intensification de la sensibilisation contre la Covid-19 dans l’aire de santé dudit centre,  comptent sur leur contribution pour la réussite de leur mission qui s’est tenue du 12 au 16 juillet 2021.

Ces dix têtes couronnées président aux destinées des villages de Torgôkaha, Zanakaha, Ziéfiguékaha, Katia-dioula, Katia-sénoufo, Mbolokaha, Nagnangakaha, Fandjakaha, Kpatarakaha et Nissonkaha pour une population cumulée de 8 429 habitants. Il s’agira pour ces garants de nos us et coutumes de mettre dans le poids de la balance, leur autorité morale en se faisant vacciner eux-mêmes, et lever le doute et le scepticisme des candidat au vaccin, consécutifs aux fausses idées et informations véhiculées sur les réseaux sociaux.

Dans la présentation de la situation de la Covid-19 en Côte d’Ivoire selon les chiffres officiels du ministère de la santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle,  Sanogo Mamadou, en langues sénoufo et malinké dira que « à ce jour, plus de 800 000 doses ont été administrées sur le territoire ivoirien. La maladie à corona virus est bel et bien présente en Côte d’Ivoire, il y a à ce jour plus de 300 cas actifs et un total de plus de 48.000 cas positifs. Notre pays prévoit de vacciner plus de 16 millions d’habitants et les vaccins autorisés sur le sol ivoirien sont Pfizer, BioN-Tech, Moderna, Astra-Zene-ca et Sinopham », a fait savoir l’infirmier-major de l’unité de vaccination contre la Covid-19 de Korhogo.

Pour le directeur du centre socio-médical de Torgôkaha, Bamba Mamadou,  cette campagne vise à encourager les populations à continuer d’observer les mesures barrières avec notamment le port du masque, à se faire vacciner contre la Covid-19, mais également à féliciter tous ceux qui sont déjà vaccinés.

« Le président de la République, Alassane Ouattara, accorde beaucoup d’importance à la santé de ses concitoyens, il est de notre devoir de l’accompagner dans cette noble mission. Nous allons tout faire pour briser la méfiance à l’égard du vaccin anti-Covid-19 dans tous les hameaux, campements, villages et villes de notre région », s’engage le chef de canton Issa Coulibaly.

Venu prendre le pouls pour un éventuel appui afin d’ établir une collaboration accrue et enrichissante entre le centre médico-social Baptiste de Torgôkaha (Cmbt) et les services publics de santé, Christophe Courtin, responsable de l’unité de coordination du projet Liane financé par l’union Européenne, a félicité les uns et les autres pour cette initiative tout en louant les œuvres de l’église baptiste évangélique en faveur de la promotion des droits humains et spécifiquement du droit à la santé.

Auparavant, Rods Ragsdale, président de la mission Baptiste en Côte d’Ivoire, et Silué Daniel,  coordinateur du projet Liane au sein du Cmbt,  ont abondé dans le même sens.

                             Billy Kakao

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici