Côte d’Ivoire/Le Rhdp a présenté ses candidats aux élections locales

0
1024

Le Rhdp a procédé le samedi 8 septembre 2018 à la presentation officielle de ses candidats aux élections municipales et régionales du 13 octobre prochain. La cérémonie a eu pour cadre le palais du carnaval de Bouaké archi comble. Tous les partis membres du Rhdp ont affiché complet et ont promis tout mettre en oeuvre pour la victoire de leurs représentants. À 12h 51mn precises, interviendra l’investiture des deux candidats par les soins de Fany Ibrahima, vice président du Rdr chargé de la régionde Gbêkê. Il s’agit du maire sortant Djibo Yssouf Nicolas pour la municipale et du ministre Jean Claude Kouassi pour la regionale.

PROPOS DES INTERVENANTS

Ba Karamoko, départemental du Rdr
« Je remercie tous les partis membres du Rhdp. Je remercie le ministre Jean Claude Kouassi et le maire Djibo Nicolas pour leur presence. Tous les deux, vous portez des masques que nous allons enlever tout à l’heure, pour voir qui se cache derrière…Nous allons gagner parce que nous avons des candidats de valeur. Je voudrais compter sur chacun et chacune de vous. Allez partout pour vendre le combat du Président Alassane Ouattara »

Djibo Yssouf Nicolas
« Chers enfants de Felix Houphouët-Boigny, merci pour votre grande mobilisation. Je voudrais saluer le Pdci, le Rdr, l’Udpci, le Mfa, l’Upci et le Pit. Merci pour tout ce que vous faites chaque jour pour consolider le Rhdp en vue de l’émergence de la Côte d’Ivoire. Nous saurons relever la confiance placée en nous, mon frère Jean Claude Kouassi et moi. Si tôt élu, vous pouvez nous faire confiance. Nous nous attèlerons à faire davantage. De grands chantiers seront ouverts tels le bitumage de la voie principale de Tolakouadiokro dont les entreprises en charges seront connues dès la semaine prochaine déjà. Il y aura aussi l’elargissrment de la A3, la reconstruction du grand marché et bien d’autres…»

Jean Claude Kouassi
« Comme il est beau, comme il est merveilleux, comme il’est rassurant de vous voir ainsi réunis. Je dirai comme il est facile de vous aimer ainsi. Merci à notre doyen, celui qu’on appelle le baobab, Fany Ibrahima, merci à la table de séance et à vous tous qui travaillez pour le Rhdp. Le budget d’une région et d’une mairie comme celle de Bouaké qui sort de tout ce qu’on connaît, n’est pas suffisant. Nous ne sommes pas des faiseurs de miracles, mais nous disons qu’avec nos intelligences, nous tous ici réunis, nous irons chercher les moyens où ils se trouvent pour venir développer Bouaké… »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici